Radiothérapie

Radiothérapie

C’est un traitement local du cancer à l’aide d’un appareil émetteur de rayons. Ces rayons sont dirigés vers la zone à traiter afin de la détruire. Ce traitement est administré dans un service spécialisé, le service de radiothérapie. 

La Clinique ENNASR est la première clinique à utiliser la radiothérapie conformationnelle 3D, en Novembre 2008, grâce à l’acquisition d’un accélérateur linéaire. 

La Radiothérapie conformationnelle est une nouvelle technique d’irradiation permise par les améliorations technologiques, notamment les progrès de l’imagerie et de la dosimétrie en 3 dimensions.

En conformant le volume irradié au plus près du volume cible anatomo-clinique, l’espoir est de pouvoir délivrer au volume tumoral une dose élevée tout en préservant au maximum, les tissus voisins des effets secondaires de l’irradiation.

En Mars 2016, la Clinique ENNASR a acquis un 2ème accélérateur linéaire de toute dernière génération, le VERSA HD d’Elekta permettant des traitements par modulation d’intensité avec arcthérapie dynamique (Vmat) et par Stéréotaxie.

VMAT

L’arcthérapie dynamique est une irradiation sur 360° avec une adaptation continue de la position des lames du collimateur, en fonction de l’angle de l’incidence du faisceau par rapport à la cible et aux organes à risque.

L’objectif de ce traitement est de focaliser les rayons le plus précisément possible et de façon homogène dans leur répartition sur la tumeur, en épargnant au maximum les tissus sains. Plus la tumeur est petite, plus la précision du faisceau doit être grande.

STEREOTAXIE

L’accélérateur VERSA HD utilise la technologie FFF (Flattening Filter Face), sans filtre, délivre des traitements avec un très haut débit de dose. Moins le patient passe de temps sur la machine, moins il a le risque de bouger.

Avec un collimateur de 160 lames de 5mm, dotées d’une grande rapidité de mouvement et d’un degré de précision dans commune mesure.

VERSA HD permet de réaliser la radiothérapie stéréotaxique, technique de repérage en trois dimensions permettant de localiser et de traiter des tumeurs primitives ou des métastases, intra-crâniennes ou extra-crâniennes.

Elle permet de traiter des tumeurs de très petite taille avec de bons résultats, quand la chirurgie n’est pas réalisable (contre-indication à l’anesthésie générale, mauvais état général, tumeur très profonde)